Les méthodes contraceptives naturelles – vue d’ensemble

Méthode de mesure de la température

Méthode sympto-thermique

Méthode du calendrier

Retrait prématuré

Quel est le mode d’action des méthodes naturelles?

La découverte qu’une femme ne peut être enceinte que si l’ovulation est imminente ou vient de se produire a permis de développer différentes méthodes de contraception basées sur cette connaissance. On utilise aujourd’hui notamment les méthodes suivantes:

  • La méthode par mesure de la température
  • La méthode sympto-thermique
  • La méthode du calendrier d’après Knaus-Ogino
  • Le retrait prématuré ou «coït interrompu»

S’appuyant sur la température du corps et/ou la modification de la structure de la glaire vaginale, on détermine quels sont les jours fertiles et les jours non fertiles du cycle à l’aide d’une méthode de calcul. On trouve sur Internet comment effectuer ce calcul. Ces méthodes exigent des couples qui les utilisent une discipline rigoureuse, et la spontanéité de la vie amoureuse peut s’en trouver relativement limitée.

Quelle est la fiabilité des méthodes naturelles?

Il faut souligner que toutes ces méthodes n’ont qu’une fiabilité modérée à faible; la méthode sympto-thermique étant toutefois la plus fiable d’entre elles.

Pour qui ces méthodes sont-elles appropriées?

Si une femme est réfractaire aux méthodes hormonales plus fiables ou au stérilet au cuivre (pour des motifs culturels par exemple), elle peut envisager la méthode par mesure de la température ou la méthode sympto-thermique. Ces femmes doivent cependant absolument se faire enseigner ces méthodes en détail par le médecin, car leur mise en œuvre correcte et systématique a une influence directe sur leur fiabilité. Par ailleurs, un cycle régulier ainsi qu’une très bonne connaissance de son corps et une grande discipline sont essentiels. La méthode du calendrier et celle du «coït interrompu» sont, quant à elles, absolument à déconseiller: elles sont trop peu fiables pour une contraception sérieuse.

Les avantages – bon à savoir

Sans aucun effet sur le déroulement des processus naturels, ces méthodes fonctionnent non seulement pour le calcul des jours non fertiles dans le cadre de la contraception, mais également pour celui des jours fertiles en cas de désir de grossesse.

Les inconvénients – à prendre en considération

Ces méthodes sont très laborieuses, relativement peu fiables, et exigent une grande discipline de la part du couple.