L’homme - coquille dure, cœur tendre

La première éjaculation survient vers la treizième année de vie et signale la maturité sexuelle; cela signifie que les spermatozoïdes produits peuvent alors féconder un ovule lors de rapports sexuels. Ce processus est contrôlé par un certain nombre d’hormones désormais produites par le corps. La principale hormone sexuelle chez l’homme est la testostérone. Les organes sexuels masculins comprennent les testicules et les épididymes, mais aussi les canaux déférents, la prostate, l’urètre et le pénis. Les testicules sont les gonades qui produisent des millions de spermatozoïdes chaque jour. Le spermatozoïde est un gamète (cellule reproductrice) muni d’un flagelle mobile, grâce auquel il peut atteindre une trompe de Fallope où se trouve le gamète femelle (ovule).

Les épididymes entourent chaque testicule à la manière d’un croissant de lune, et ont pour fonction la maturation et le stockage des spermatozoïdes. Les deux canaux déférents conduisent le sperme des épididymes à la prostate. Ils s’y rejoignent et s’abouchent dans l’urètre. Lors de l’éjaculation, la prostate incorpore au sperme une sécrétion qui augmente la motilité des spermatozoïdes.

Organes génitaux de l'homme

Organes génitaux de l'homme

Le pénis est principalement constitué de tissu conjonctif lâche dans lequel se trouvent les tissus érectiles, appelés corps caverneux. A l’état de repos, le pénis est mou et flasque. C’est seulement lorsqu’un homme est excité sexuellement que les corps caverneux se remplissent de sang et que le pénis s’érige, plus gros et rigide. Ce processus est appelé érection. Le pénis doit être en érection pour pouvoir être inséré dans le vagin de la femme durant un rapport sexuel. Au summum de l’excitation sexuelle, les spermatozoïdes sont éjectés via l’urètre lors de l’orgasme. Si ce phénomène a lieu dans le vagin de la femme et qu’un spermatozoïde rencontre un ovule, cela peut aboutir à une fécondation – le début d’une grossesse.