Tout savoir sur la contraception de A à Z

A B C D E F G H I L M O ΠP R S T U V

Acné

Maladie de la peau apparaissant surtout lors de la puberté. La surproduction de sébum et l’augmentation des cellules cornées de la peau entraînent une obstruction de l’abouchement des glandes sébacées et des follicules pileux cutanés, et donc le développement de points noirs, d’inflammations et d’infections. La cause en est surtout une augmentation de production d’hormones sexuelles masculines (androgènes).

Aménorrhée

Interruption des menstruations.

Anémie

Maladie due à une diminution du colorant du sang (hémoglobine) et/ou des globules rouges (érythrocytes).

Androgènes

Maladie due à une diminution du colorant du sang (hémoglobine) et/ou des globules rouges (érythrocytes).

top

Androgènes

Hormones sexuelles mâles. Les androgènes sont surtout formés dans les testicules. La testostérone est l’androgène le plus important du corps. Les androgènes contrôlent les fonctions reproductrices de l’homme et la formation des caractères sexuels mâles, et ils ont des effets généraux sur le métabolisme. Le corps féminin produit également de faibles quantités d’androgènes. Les androgènes de l’organisme ou synthétiques peuvent être utilisés comme médicaments.

Anti-androgènes

Anti-hormone. Substances synthétiques inhibitrices des androgènes (hormones sexuelles mâles). Certains gestagènes comptent parmi les antiandrogènes, car ils possèdent en partie un effet partiellement antiandrogène. Ces antiandrogènes exercent un effet qui peut améliorer le teint.

Application

Administration / utilisation de médicaments, p. ex. par voie orale (par la bouche sous forme de comprimé ou de solution), transdermique (par la peau sous forme de crème ou de patch), sous-cutané (sous la peau sous forme d’injection ou d’implant).

Artériosclérose, Athérosclérose

Maladie chronique des artères (calcification des artères). Epaississement en foyer, riche en fibres et en graisses (sclérose) de la paroi intérieure d’un vaisseau, qui entraîne une sténose et une induration vasculaire pouvant produire des troubles circulatoires avec des conséquences graves (p. ex. infarctus ou apoplexie).

Atrophie

Rétrécissement d’un tissu / organe en raison d’une baisse de circulation sanguine, d’une perfusion insuffisante ou d’un manque d’utilisation.

top

Bouffées de chaleur

Sensation transitoire désagréable de chaleur cutanée, notamment des parties corporelles supérieures chez la femme. Le visage devient rouge, des sueurs profuses peuvent apparaître. La durée et la fréquence des bouffées de chaleur peuvent varier de quelques secondes à 30 minutes, apparaître parfois plusieurs fois par heure ou seulement quelques fois par mois. Les bouffées de chaleur sont souvent accompagnées de palpitations cardiaques. Puisqu’elles surviennent souvent la nuit, les femmes se plaignent de troubles du sommeil. Les bouffées de chaleur sont causées par un déficit en œstrogènes au cours de la ménopause.

Capuchon cervical

Méthode contraceptive au cours de laquelle un capuchon de la taille d’un doigt est placé sur le col de l’utérus afin d’empêcher que des spermatozoïdes ne puissent y pénétrer.

Cardio-vasculaire

Qui concerne le cœur et le système vasculair

Cérébral

Qui concerne le cerveau, dans le cerveau.

Cholestérol

Le cholestérol est un élément structurel important de l’organisme. C’est un composant de la membrane cellulaire, point de départ pour la formation d’hormones, de vitamines et d’acides biliaires. Le cholestérol n’est pas soluble dans l’eau et il est lié à une enveloppe hydrosoluble pour être transporté, composée de lipoprotéines. On connaît différentes lipoprotéines exerçant différentes fonctions. Le cholestérol LDL (Low Density Lipoprotein) a pour mission de fournir le cholestérol à l’organisme. Il transporte le cholestérol aux vaisseaux sanguins où il est nécessaire à l’élaboration des parois cellulaires. Le HDL (High Density Lipoprotein) transporte le cholestérol des vaisseaux au foie, où il est décomposé. Le HDL est donc considéré comme un facteur protecteur de la calcification artérielle.

top

Climatère

Ménopause. Phase de la vie d’une femme. La ménopause commence en général entre 45 et 50 ans. Les ovaires voient leur fonction s’achever progressivement. Le nombre de follicules des ovaires diminue. La quantité d’hormones sexuelles féminines diminue. La phase de fertilité se termine avec la ménopause, ou dernières menstruations de la vie d’une femme, qui survient en moyenne vers 50 ans. Le déficit en hormones lors de la ménopause (surtout en œstrogènes) peut entraîner les symptômes de la ménopause (p. ex. bouffées de chaleur) et favoriser l’apparition de maladies (p. ex. ostéoporose).

Clitoris

Organe génital féminin. Corps spongieux de la taille d’un pois qui se trouve au-dessus de l’entrée du vagin et, comme le pénis, se remplit de sang lors d’excitation sexuelle.

Coitus interruptus

Méthode de contraception lors de laquelle le pénis est retiré du vagin juste avant l’orgasme masculin. L’éjaculation a lieu hors du vagin.

Col

Partie inférieure de l’utérus, qui rétrécit en direction du vagin. Il est limité du vagin en bas par le col externe de l'utérus et vers le haut, dans l’utérus, par le col interne de l’utérus. Un bouchon de mucus visqueux rend le col de l’utérus imperméable, et ce bouchon se liquéfie et ne devient imperméable aux spermatozoïdes qu’au moment de l’ovulation.

Condom

Méthode de contraception pour l’homme et la femme lors de laquelle une fine membrane est enfilée sur le pénis, afin de capter les spermatozoïdes. Le préservatif pour la femme est disponible depuis quelques années (Femidom) est un petit sac en plastique mince introduit dans le vagin.

top

Contraceptifs chimiques

Méthodes contraceptives. Ces produits très différents (ovules, crèmes, ovules vaginaux, sprays) contiennent des ingrédients qui détruisent les spermatozoïdes (spermicides) et en outre, par la formation de mousse ou d’un film, bouchent le col de l’utérus.

Contraceptif oral

(angl. Oral Contraceptive, OC), Préparation hormonale destinée à la contraception, à prendre par la bouche (oral). Dans le langage courant, on parle surtout de la „pilule“.

Contraception

Mesures destinées à empêcher la grossesse.

Contraception hormonale

Actuellement, représente le moyen contraceptif réversible le plus sûr. Les contraceptifs hormonaux incluent p. ex. la pilule (contraceptifs oraux), stérilet hormonal (système intra-utérin, SIU), injection, implant, patch ou anneau vaginal.

Contraception naturelle

Planning familial naturel (PFN). Consiste à empêcher une grossesse en déterminant les jours fertiles et non fertiles du cycle menstruel. Les jours fertiles, il ne faut pas avoir de rapports sexuels si l’on veut empêcher une grossesse. La définition des jours fertiles peut être effectuée par la mesure régulière de la température basale, l’observation par la femme du mucus du col utérin (méthode de Billings), la tenue d’un calendrier des règles (méthode Ogino-Knaus) ou la méthode sympto-thermique (association de la mesure des températures et de la méthode de Billings).

top

Contre-indications

Motifs qui parlent en défaveur de l’utilisation d’un médicament ou d’une méthode médicale. Les contre-indications décrivent dans quels cas (p. ex. maladies préalables) des médicaments ou méthodes médicales ne doivent pas être utilisés ou quand des mesures de précaution sont nécessaires

Corps jaune

(Corpus luteum) Corps jaune. Amas de cellules formé, après l’ovulation, des restes cellulaires du follicule. Le corps jaune produit la progestérone, hormone sexuelle féminine.

Corpus luteum

Corps jaune. Amas de cellules formé, après l’ovulation, des restes cellulaires du follicule. Le corps jaune produit la progestérone, hormone sexuelle féminine.

Col de l’utérus

Partie inférieure de l’utérus, qui rétrécit en direction du vagin. Il est limité du vagin en bas par le col externe de l'utérus et vers le haut, dans l’utérus, par le col interne de l’utérus. Un bouchon de mucus visqueux rend le col de l’utérus imperméable, et ce bouchon se liquéfie et ne devient imperméable aux spermatozoïdes qu’au moment de l’ovulation.

Cycle menstruel

Durée allant du premier jour des règles au dernier jour précédant les prochaines règles (en moyenne 28 jours). Le cycle menstruel est contrôlé par les hormones sexuelles féminines.

top

Diaphragme

Pessaire utérin. Méthode de contraception lors de laquelle une membrane de caoutchouc ou en plastique, en forme de dôme aplati, est introduite dans la partie supérieure du vagin. Le col de l’utérus est alors recouvert et inaccessible aux spermatozoïdes.

Dysménorrhée

Douleurs intenses du bas-ventre pendant les menstruations.

Ejaculat

Sperme, liquide séminal. Contient les spermatozoïdes, auxquels sont ajoutées les sécrétions de la prostate et des vésicules séminales lors de l’éjaculation.

Ejaculation

Expulsion du sperme (éjaculat) par contractions rythmiques du canal déférent, et par contraction puissante de la musculature des corps spongieux du pénis.

Embryon

Lors de la grossesse: désigne l’embryon (ovule fécondé) jusqu’à sa forme achevée, avec tous les organes formés. Chez l’homme, on parle d’embryon jusqu’à la fin du 3e mois (env. 84e jour), puis de fœtus.

top

Endocrine

Production de sécrétion interne. En général, ce terme désigne les processus associés aux hormones et aux glandes produisant des hormones.

Endocrinologie

Science de la fonction des glandes hormonales et des hormones.

Endométriose

Maladie gynécologique au cours de laquelle la muqueuse utérine (endomètre) croît hors de la cavité utérine (p. ex. dans la trompe, l’ovaire ou dans la cavité abdominale). Cette maladie peut déboucher non seulement sur de fortes douleurs pelviennes, mais aussi sur une stérilité.

Endomètre

Revêtement de la cavité utérine. Lors d’un cycle mensuel (cycle menstruel), l’endomètre croît et se prépare ainsi à la nidification d’un ovule fécondé. En l’absence de fécondation, la couche fonctionnelle de l’endomètre est expulsée avec les règles.

Erection

Gonflement, allongement et rigidité du pénis lors d’excitation sexuelle permettant sa pénétration dans le vagin de la femme. Les impulsions nerveuses arrivant au pénis détendent la musculature des corps spongieux du pénis et permettent une augmentation de l’apport sanguin dans le pénis. En même temps, le retour du sang est empêché par les contractions musculaires et la compression des veines.

top

Erythrocytes

Globules rouges qui contiennent l’hémoglobine, colorant du sang. Ils sont responsables du transport de l’oxygène dans l’organisme.

Ethinyloestradiol

Œstrogène synthétique surtout utilisé dans les produits hormonaux contraceptifs.

Fécondation

Réunion de l’ovule maternel et du spermatozoïde paternel, entraînant la formation de l’oeuf (zygote) et d’un nouvel organisme.

Féminisation

Acte de rendre ou de devenir féminin.

Fertilité

Capacité de se reproduire. Chez la femme, cette période va des ménarches (premières règles) à la ménopause (dernières règles). Chez l’homme, elle va de la première éjaculation spontanée jusqu’à un âge avancé (avec de grandes différences individuelles).

top

Fœtus

Pendant la grossesse: organisme qui grandit, depuis le 85e jour de la grossesse jusqu’à la naissance. Avant cette période, c’est un embryon.

Follicule

Amas de cellules dans l’ovaire, composé de l’ovule et d’un amas cellulaire qui l’enveloppe. Pendant la maturation du follicule, elles forment des œstrogènes (hormones folliculaires).

Frottis

rélèvement de sécrétions de la muqueuse utérine pour analyse bactériologique et cytologique. En gynécologie, le frottis est utilisé pour le diagnostic du cancer du col (cancer du col de l’utérus). Dans ce cadre, les cellules du col et du canal de l’utérus sont prélevées et examinées au microscope (ou test Pap, nommée d’après le Dr Papanicolaou).

Fracture

Rupture d’un os.

FSH (hormone folliculo-stimulante)

Hormone produite par l’hypophyse, qui régularise la fonction des glandes germinales (chez la femme les ovaires, chez l‘homme les testicules). Chez la femme, la FSH incite le follicule de l’ovaire à mûrir et entraîne la formation des œstrogènes. Chez l’homme, la FSH stimule la formation des spermatozoïdes.

top

Gestagènes

Hormones sexuelles féminines. Terme incluant toutes les hormones féminines produites par l’organisme ou synthétiques ayant un effet similaire à la progestérone.

GnRH (Gonadotropin Releasing Hormone)

Hormone produite dans l’hypothalamus qui incite l’hypophyse à sécréter des hormones. Les hormones produites par l’hypophyse que sont la FSH et la LH qui sont importantes pour la régulation des fonctions sexuelles. La FSH et la LH régularisent de leur côté les fonctions des gonades (ovaires et testicules).

Gonades

Glandes germinales (chez la femme les ovaires, chez l’homme les testicules).

Gonadotrophine

Hormones produites par l’hypophyse qui contrôlent les fonctions des glandes germinales. Les gonadotrophines FSH et LH règlent les fonctions des ovaires et des testicules.

Gonorrhée

Tripper disease, Maladie sexuelle causée par des bactéries (gonocoques).

top

Granuloma inguinale

Maladie sexuelle causée par un bactérien.

Gravide

Enceinte.

Grossesse extra-utérine

Grossesse ectopique. Grossesse au cours de laquelle l’ovule fécondé nidifie hors de la cavité utérine.

Grossesse ectopique

Grossesse extra-utérine. Grossesse lors de laquelle l’ovule fécondé nidifie hors de l’utérus (p. ex. trompes)

hCG (Chorio-gonadotrophine humaine)

hormone produite au cours des premières semaines de la grossesse par le placenta, qui soutient le corps jaune des ovaires dans sa production de progestérone pour la grossesse. Dans le sang et l’urine, la hCG est détectable à l’aide d’un test de grossesse hormonal.

top

Hémorragie de privation

Saignement similaire à la menstruation, qui apparaît pendant la pause en cas de prise de pilules contraceptives combinées, ou de certains produits séquentiels pour le traitement hormonal de la ménopause.

Hémorragie intermenstruelle

Spotting, Hémorragies entre deux menstruations.

Hépatite

Inflammation du foie.

Hépatite virale

inflammation du foie causée par un virus. Certaines souches de virus (surtout virus de l’hépatite B), sont notamment transmises par contact sexuel, raison pour laquelle l’hépatite virale est considérée comme une maladie sexuelle.

Herpès génital

Maladie sexuelle causée par le virus de l’herpès.

top

Hirsutisme

Développement du type de pilosité masculin chez la femme. Il est surtout dû à une production accrue d’hormones sexuelles mâles (androgènes).

Hormone

Substance produite par l’organisme ou synthétique, qui sert de messager afin de transmettre des informations entre les cellules (ou entre les composantes d’une cellule) et de régulariser les fonctions métaboliques au niveau des cellules-cibles. Dans le sens propre, ce terme regroupe toutes les substances produites par l’organisme et formées par les glandes, qui passent dans le courant sanguin pour arriver aux organes-cibles et y déployer leur effet spécifique. Entre-temps, de nombreuses autres substances hormonales ont été découvertes comme p. ex. les hormones tissulaires, qui agissent sur leur lieu même de formation. De nombreuses hormones peuvent être fabriquées par synthèse et sont utilisées comme médicaments comme les hormones sexuelles.

Hormone sexuelle

Hormone responsable de la reproduction et de la maturation des caractères sexuels masculins et féminins. Les hormones sexuelles sont formées dans les glandes germinales (chez la femme dans les ovaires et chez l’homme dans les testicules). Les œstrogènes et la progestérone sont des hormones sexuelles féminines, les androgènes sont des hormones sexuelles masculines.

Human Papilloma Virus (HPV)

Groupe de virus dont certaines espèces touchent surtout les organes génitaux, et sont transmis par voie sexuelle; entraînent des verrues et augmentent le risque de présenter un cancer du col de l’utérus.

Hyperménorrhée

Menstruations trop fortes.

top

Hypophyse

Organe de la taille d’une cerise, située au-dessous du cerveau à la base du crâne. En sécrétant différentes hormones, l’hypophyse régularise fonctions organiques (p. ex. cortex surrénalien, thyroïde). L’excrétion des hormones (gonadotrophines) de l’hypophyse régularise la fonction des glandes germinales (ovaires et testicules). De son côté, l’hypophyse est contrôlée par l’hypothalamus (région du diencéphale).

Hypothalamus

Région du diencéphale. Avec l’hypophyse, il forme un système important de régulation et de contrôle dans l’organisme. Le système hypothalamus-hypophyse constitue la liaison entre le système nerveux central et le système hormonal, et il règle p. ex. la fonction des surrénales, de la thyroïde et des glandes germinales (ovaires et testicules).

Hypoménorrhée

Menstruations trop faibles.

Hystérectomie

Ablation de l’utérus.

Hyperplasie

Grossissement de tissus par multiplication excessive des cellules. Leur multiplication anormale peut, le cas échéant, être associée à une dégénérescence maligne.

top

Idiopathique

Sans cause décelable. Se dit d’un tableau pathologique lorsque la cause de la maladie ne peut s’expliquer de manière claire.

Implant

Matériau (p. ex. plastique, collagène, métal) introduit dans l’organisme au moyen d’une intervention afin de remplacer un tissu ou un organe, mais aussi afin d’introduire des médicaments dans l’organisme via l’implant. Dans le cadre de la contraception hormonale, il s’agit de l’implantation d’un petit bâtonnet de plastique hormonal sous la peau. Ce dépôt fournit continuellement des hormones dans la circulation.

Incontinence

Incapacité à retenir volontairement l’urine dans la vessie.

Index de Pearl

Mesure de la fiabilité d’une méthode contraceptive. L’index de Pearl exprime le nombre de grossesses non désirées, survenues pour 100 couples utilisant une méthode donnée pendant 12 mois. Plus l’index de Pearl est bas, plus la méthode est sûre. Aujourd’hui, la sécurité d’une méthode est souvent exprimée par le terme „Perfect Use“ ou „Typical Use“. Le „Perfect Use“ (utilisation parfaite) décrit le taux de grossesses en cas d’utilisation parfaitement correcte. Par contre, „Typical Use“ (utilisation typique) tient compte du fait qu’en cas d’utilisation normale d’une méthode, certains facteurs peuvent limiter l’effet de la méthode (p. ex. prise incorrecte de la pilule, usage inadéquat d’une méthode de barrière, activité sexuelle fréquente).

Indication

Objectif d’un traitement. Motif justifiant la prescription d’un médicament ou l’utilisation d’un procédé diagnostique.

top

Infertilité

Incapacité à être fertile.

Infections à Chlamydia

Maladie sexuelle causée par des bactéries.

Infection HPV

Maladie sexuelle, provoquée par les virus HPV (Human Papilloma Virus).

Injection

L’injection est une méthode d’administration d’un médicament. Elle convient également à l’administration d’hormones lors de contraception hormonale ou de traitement hormonal lors de la ménopause. Dans ce cadre, un dépôt d’hormones est injecté dans les muscles du bras ou des fesses et libère continuellement de faibles quantités d’hormones dans la circulation.

Injection de trois mois

Méthode de contraception hormonale lors de laquelle un dépôt d’hormones (gestagènes) est injecté dans le muscle et y agit pendant trois mois.

top

Insuffisance

Incapacité fonctionnelle ou faiblesse des performances d’un organe.

Laparoscopie

Endoscopie de la cavité abdominale, processus diagnostique pour l’examen direct des organes abdominaux au moyen d’un instrument optique en forme de tuyau (laparoscope). Outre l’examen de la surface des organes, on peut prélever des tissus et effectuer de petites interventions chirurgicales (p. ex. section des trompes).

LH (Hormone lutéinisante)

Hormone de l’hypophyse qui régularise les fonctions des glandes germinales (chez la femme les ovaires, chez l’homme les testicules). Chez la femme, elle cause l’ovulation et stimule la production d’hormones dans le corps jaune. Chez l’homme, la LH stimule la formation de testostérone.

Libido

Désir sexuel, impulsion favorisant l’activité sexuelle.

Local

Régional.

top

Lymphogranulome inguinal (Maladie de Durand-Nicolas-Favre)

Maladie sexuelle causée par un virus.

Maladies sexuelles

(Sexually Transmitted Disease, STD), Maladies sexuellement transmissibles, MST, transmises par contact sexuel. Font partie des „maladies sexuelles classiques“ : la gonorrhée (Tripper), la syphilis, le chancre mou, le lymphogranulome inguinal (quatrième maladie sexuellement transmissible, maladie de Durand-Nicolas-Favre) et le Granuloma inguinale (cinquième maladie sexuellement transmissible). D’après la classification de l’Organisation Mondiale de la santé (OMS), les maladies sexuellement transmissibles incluent aussi les infections à Trichomonas, Chlamydia, herpès des organes sexuels, candidose, infections à papillomavirus, hépatite virale et SIDA. Maturité sexuelle, Phase de la vie au cours de laquelle une femme peut avoir des enfants.

Ménarche

Premières menstruations dans la vie d’une femme. Marque le début de la fertilité.

Ménopause

Dernières règles de la vie d’une femme. Elle marque la fin de la fertilité.

Ménorragie

Règles trop fortes et trop prolongées.

top

Menstruation

Règles.

Métabolisme

Processus visant à fournir de l’énergie à l’organisme.

Méthode sympto-thermale

Méthode de Billings, Méthode de planning familial naturel (PFN). La détermination des jours fertiles et non fertiles dans la menstruation est basée sur l’auto-observation du mucus du canal de l’utérus (méthode de Billings) et la mesure simultanée de la température corporelle (température basale).

Méthode des températures

Planning familial naturel (PFN). La mesure régulière de la température basale au réveil, fournit des indications sur le moment de l’ovulation. Elle permet de déterminer les jours fertiles et non fertiles pendant le cycle menstruel.

Méthode Ogino-Knaus

Méthode de planning familial naturel (PFN), pendant lequel la tenue d’un calendrier des menstruations permet de déterminer les jours fertiles et non fertiles.

top

Méthode de Billings

Méthode de planning familial naturel (PFN). La détermination des jours fertiles et non fertiles dans la menstruation est basée sur l’auto-observation du mucus du canal de l’utérus.

Métrorragie

Menstruations non cycliques, tout à fait irrégulières.

Micropilule

Préparation hormonale combinée à très faible dose (contenant œstrogènes et gestagènes) destinée à la contraception, contenant moins de 0,05 mg d’œstrogènes.

Minipilule

Préparation hormonale destinée à la contraception et ne contenant qu’un gestagène.

Monogame

N’avoir des relations sexuelles qu’avec un seul partenaire.

top

Morning-After-Pill

Pilule du lendemain, pilule post-coïtale. Préparation hormonale utilisée après des rapports sexuels non protégés ou en cas d’échec des méthodes de contraception, afin d’empêcher une grossesse.

Muqueuse de l’utérus

Endomètre. Revêtement muqueux de l’utérus. Au cours d’un cycle menstruel, l’endomètre croît et se prépare à la nidation d’un ovule fécondé. En l’absence de fécondation, la couche fonctionnelle de l’endomètre est expulsée avec les règles.

Myome

Tumeur musculaire bénigne de l’utérus.

OC

en angl. Oral Contraceptive. L’une des méthodes utilisées par les médecins pour définir les contraceptifs oraux („la pilule“).

Ocytocine

Hormone entraînant les contractions et produite dans l’hypothalamus.

top

Oestradiol

Œstrogène le plus puissant de l’organisme. L’oestradiol agit surtout dans les follicules de l’ovaire en voie de maturation.

Œstrogènes

Hormones folliculaires, hormones sexuelles féminines. Les œstrogènes les plus puissants de l’organisme sont l‘oestradiol, l’oestrone et l’oestriol. Les œstrogènes sont surtout produits dans les follicules en voie de maturation des ovaires, et par le cortex des surrénales, le placenta et le tissu adipeux. Ils sont à l’origine de l’intensité des caractères sexuels féminins et, avec la progestérone, ils contrôlent les fonctions de reproduction féminines. En outre, les œstrogènes ont bien d’autres effets dans l’organisme comme p. ex. le maintien de la stabilité des os. Les œstrogènes synthétiques sont utilisés comme médicaments.

Oligoménorrhée

Menstruations rares (à un intervalle d’env. 6-12 semaines).

Oral

Qui concerne la bouche, à prendre par la bouche. L’administration orale d’un médicament revient à avaler un comprimé ou à boire une solution de médicament.

Ostéoporose

Atrophie osseuse. Baisse de densité de la substance des os, qui deviennent toujours plus poreux. L’ostéoporose est une maladie fréquente de l’âge, le déficit hormonal jouant un rôle essentiel (chez la femme les œstrogènes, chez l’homme la testostérone).

top

Ovaires

Glandes germinales féminines. Les ovaires ont essentiellement pour tâche de préparer l’ovule fertile et de former les hormones sexuelles féminines (œstrogènes et progestérone).

Ovulation

Expulsion, au 14e jour du cycle environ, à partir d’un follicule de l’ovaire, d’un ovule fertile. La surface de l’ovaire est fissurée. L’ovule en est expulsé et il est capté par la trompe.

Parentéral

Administration d’un médicament sans passer par le tube digestif (p. ex. injection, patch, crème).

Pessaire intra-utérin (PIU, jadis „stérilet“)

Méthode de contraception lors de laquelle un corps en plastique en forme de T est introduit dans la cavité utérine.

Pénis

Verge masculine.

top

Petting

Caresses mutuelles entre deux partenaires évitant la pénétration du pénis dans le vagin. Le petting convient notamment très bien pour expérimenter le corps du/de la partenaire „la première fois“ et percevoir ce qui plaît au partenaire et à soi-même. Tout ce qui est perçu par les deux partenaires comme agréable est juste et bien.

Pilule

Terme du langage populaire pour décrire un contraceptif oral. Désigne les produits hormonaux destinés à la contraception.

Pilule du lendemain

Pilule post-coïtale, Morning-after-Pill. Préparation hormonale qui est prise après les rapports sexuels non protégés ou après l’échec d’une méthode contraceptive, afin d’empêcher une grossesse.

Pilule post-coïtale

Morning-after-Pill, pilule du lendemain. Préparation hormonale prise après des rapports sexuels non protégés ou après l’échec de la méthode de contraception utilisée, afin d’empêcher le développement d’une grossesse.

Placenta

Organe qui se développe pendant la grossesse et assure le métabolisme, l’alimentation et l’apport en oxygène à l’enfant dans l’utérus.

top

Polyménorrhée

Menstruations trop fréquentes.

Préparations monophasiques

Préparations destinées à la contraception hormonale et contenant des œstrogènes et des gestagènes en quantité uniforme pendant tout le cycle de prise.

Préparation dépôt

Médicament qui, grâce à sa composition particulière, libère régulièrement une certaine quantité de substance dans le corps pendant une période prolongée.

Préparations combinées

Utilisées lors de la contraception hormonale et du traitement hormonal de la ménopause: produits contenant un œstrogène et un gestagène.

Prévention

Mesure destinée à empêcher ou à dépister précocement une maladie.

top

Progestérone

Hormone sexuelle féminine. La progestérone est l’hormone la plus efficace du corps jaune. Lors de la grossesse, la progestérone est également produite par le placenta. Avec les œstrogènes, la progestérone contrôle les fonctions de reproduction féminines et elle revêt une importance particulière dans le maintien de la grossesse. La progestérone et les hormones synthétiques possédant un effet similaire sont appelés gestagènes.

Prolactine

Hormone formée dans l’hypophyse stimulant la production du lait maternel.

Promiscuité

Rapports sexuels avec changement fréquent de partenaire.

Prophylaxie

Prévention des maladies.

Prostaglandine

Classe de substances de type hormonal, hormones tissulaires. Elles sont produites rapidement en fonction des besoins et agissent en général sur leur lieu de production. Elles participent à de nombreuses fonctions (p. ex. états douloureux, inflammations, etc.). Certaines prostaglandines sont importantes lors de l’accouchement, car elles favorisent les contractions de l’utérus et dilatent le col de l’utérus. Même les contractions douloureuses des troubles menstruels (dysménorrhée) sont dues à des prostaglandines. Certaines prostaglandines synthétiques sont utilisées en tant que médicament.

top

Puberté

Dans le sens biologique strict: moment auquel les caractères secondaires sexuels apparaissent et la maturité sexuelle est atteinte (à l’âge approximatif de 10-15 ans). La maturité sexuelle est atteinte chez la jeune fille avec les premières règles (ménarches) et chez le jeune adolescent avec la première éjaculation spontanée.

Récepteur

Site de liaison spécifique, pour des substances de l’organisme ou des médicaments, sur leurs cellules-cibles. Ainsi, par exemple, certaines substances ne peuvent déployer leur effet que sur un récepteur. Condition: la forme de l’hormone correspond exactement à celle du récepteur (principe de la clé et de la serrure).

Refertilisation

Rétablissement de la fertilité (p. ex. après stérilisation).

Règles

Menstruation. Saignement de l’utérus apparaissant chez la femme sexuellement mûre, à un intervalle de 28 jours environ. Cette hémorragie représente l’expulsion de la couche fonctionnelle de muqueuse de l’utérus. Les menstruations indiquent qu’aucune grossesse n’est survenue.

Réversible

qui peut être annulé (p. ex. méthodes de contraception).

top

Safer Sex

Mesure de protection envers les maladies sexuelles. Safer Sex signifie: pas de pénétration vaginale, anale ou orale sans préservatif. Ce n’est qu’en cas de relation monogame (solide et fidèle) dans laquelle les deux partenaires ne souffrent pas de maladie sexuelle, que l’on peut renoncer au préservatif.

SIDA (Syndrome d’ImmunoDéficience Acquise, trouble immunitaire acquis)

Maladie infectieuse causée par l’infection HIV ou VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine). La transmission des virus contenus dans le sang et autres liquides corporels (notamment le sperme, les sécrétions vaginales) n’est possible que par leur pénétration à travers de minuscules lésions de la peau ou des muqueuses, lors de contact immédiat avec ces liquides. La contagion a surtout lieu lors des contacts sexuels. D’après la classification de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) le SIDA fait donc partie des maladies sexuellement transmissibles. En outre, l’utilisation d’aiguilles à injection contaminées et la transfusion de sang ou de produits du plasma contaminés peuvent entraîner l’infection.

Spermatozoïdes

Cellules germinales masculines. Les spermatozoïdes sont des cellules mobiles. Ils contiennent dans leur tête le matériel génétique paternel ainsi qu’une queue qui leur permet de bouger. Les spermatozoïdes formés dans les testicules doivent traverser un processus de maturation dans l’épididyme.

Sperme

liquide séminal. Contient les spermatozoïdes, auxquels sont ajoutées les sécrétions de la prostate et des vésicules séminales lors de l’éjaculation.

Spermatogenèse

Processus de maturation des spermatozoïdes dans les testicules. Les cellules indifférenciées se développent en spermatozoïdes en plusieurs stades. La spermatogenèse dépend des hormones (testostérone et FSH).

top

Symptôme

Signe. Dans son sens strict, signe ou manifestation d’une maladie.

Syndrome prémenstruel (PMS)

Notion recouvrant différents troubles (p. ex. douleurs du bas-ventre, maux de tête, oedèmes, labilité de l’humeur, irritabilité), pouvant survenir chez de nombreuses femmes 6-8 jours avant les menstruations (règles). Le syndrome pré-menstruel est probablement d’origine hormonale.

Syphilis

Lues, maladie sexuelle causée par des micro-organismes.

Système intra-utérin (SIU)

Stérilet hormonal, méthode de contraception hormonale lors de laquelle un corps plastique en forme de T avec réservoir hormonal est introduit dans la cavité utérine et y libère continuellement de faibles quantités d’hormones.

Système urogénital

Terme réunissant les organes excrétant l’urine et les organes sexuels.

top

STD

Abréviation de l’expression Sexually Transmitted Diseases, maladies sexuellement transmissibles, maladies sexuelles.

Stérilisation

Acte de rendre stérile ou incapable de se reproduire, par une intervention chirurgicale. Chez la femme, plusieurs méthodes sont possibles. Toutes ont pour objectif d’empêcher la rencontre de l’ovule et du spermatozoïde dans la trompe. C’est possible par la section chirurgicale des trompes, ou leur ablation totale ou partielle. Chez l’homme, on sectionne les canaux déférents lors d’une petite intervention chirurgicale (vasectomie).

Température basale

température corporelle, mesurée le matin, juste après l'éveil, soit sous la langue, soit dans le vagin ou encore par voie rectale. Chez la femme, la mesure régulière de la température basale fournit des indications sur le moment de l’ovulation et peut être appliquée p. ex. à la contraception naturelle et au diagnostic des troubles circulatoires.

Test PAP

Examen nommé d’après le médecin Papanicolaou. Il s’agit d’un examen microscopique des cellules du col de l’utérus et du canal de l’utérus. Les cellules sont obtenues par un frottis. Le test PAP permet de diagnostiquer le cancer du col de l’utérus.

Testicules

Glandes germinales masculines. Le rôle des testicules est de faire mûrir les cellules germinales masculines (spermatozoïdes) et de produire des hormones sexuelles masculines (androgènes).

top

Testostérone

Hormone sexuelle masculine la plus importante du corps (androgène).

Thrombose

Formation d’un caillot sanguin (thrombus) dans un vaisseau sanguin (artère ou veine). Le thrombus peut empêcher le passage de sang dans le vaisseau. Certaines parties du caillot peuvent se détacher et être transportées via le courant sanguin. Si le thrombus reste bloqué dans le vaisseau, la perfusion des organes essentiels à la vie peut être interrompue de sorte que, selon l’organe en question, on assiste à une embolie pulmonaire, à un infarctus ou à une apoplexie.

Tractus génital

Définition des organes sexuels externes et internes de la femme et de l’homme.

Traitement hormonal lors de la ménopause (substitution hormonale)

Administration d’hormones sexuelles (œstrogènes, gestagènes) dans le traitement des troubles dus à la ménopause (p. ex. bouffées de chaleur, sueurs nocturnes et palpitations).

Trichomonase

Maladie sexuelle due au Trichomonas.

top

Tripper

Gonorrhée. Maladie sexuelle due à des bactéries (gonocoques).

Trompe

Organe génital féminin. La trompe capte l’ovule mûr après l’ovulation de l’ovaire et le transporte vers l’utérus. La fécondation a lieu dans la trompe.

Troubles menstruels

Troubles des règles, qui peuvent concerner le rythme (trop fréquentes ou trop rares), l’intensité ou la durée des menstruations. Lorsqu’on a exclu une cause organique à l’origine de ces irrégularités, on parle de troubles menstruels fonctionnels.

Troubles dysfonctionnels de la menstruation

Troubles fonctionnels du cycle menstruels qui concernent le rythme (règles trop fréquentes ou trop rares), l’intensité ou la durée des menstruations. Lorsqu’on a exclu une cause organique à l’origine de ces irrégularités, on parle de troubles menstruels fonctionnels.

Troubles de l’érection

Dysfonction érectile, incapacité à atteindre ou à maintenir une érection (rigidité) du pénis suffisante pour des rapports sexuels ou une activité sexuelle satisfaisants.

top

Troubles fonctionnels des menstruations (menstruations dysfonctionnelles)

Troubles des menstruations qui concernent leur rythme, (trop fréquentes ou trop rares), leur intensité ou leur durée. Si l’on peut exclure une cause organique à ces troubles, on parle de troubles menstruels fonctionnels.

Troubles du climatère

Symptômes corporels caractéristiques (surtout bouffées de chaleur, sueurs, palpitations, troubles du sommeil), qui surviennent à la ménopause (climatère) et qui sont dus à un déficit en hormones (surtout les œstrogènes).

Ulcus molle (chancre mou)

Maladie sexuelle transmise par des bactéries.

Utérus (matrice)

Organe génital féminin. L’utérus est un organe creux musculaire en forme de poire. Il est revêtu à l’intérieur par une muqueuse (endomètre). L’endomètre croît au cours de la première moitié du cycle menstruel. En cas de fécondation, l’ovule nidifie dans cette muqueuse. L’utérus est alors l’organe où se développe l’enfant. Si l’ovule n’est pas fécondé, la muqueuse est expulsée avec les règles. Le tiers inférieur de l’utérus est appelé col de l’utérus.

Vagin, Vagina

Organe sexuel féminin qui accueille le pénis lors des rapports sexuels.

top

Vasectomie

Stérilisation de l’homme.

VIH (Virus de l’ Immuno-déficience Humaine)

Germe provoquant le SIDA.

Viril

Masculin

Visqueux, Epais

Est utilisé en médecine pour décrire la consistance du mucus.

Vulve

Organes sexuels externes de la femme.

top

top