La méthode par mesure de la température – chaud ou froid

L’ovulation provoque une élévation de la température basale du corps d’environ 0,2 à 0,4° C, qui se maintient jusque peu avant le début des menstruations suivantes. Les rapports sexuels ne doivent donc avoir lieu qu’entre le troisième jour suivant cette élévation et le début des règles. Cette méthode a pour but de constater la montée de température associée à l’ovulation grâce à des mesures quotidiennes de la température, afin de déterminer les jours où la femme n’est pas fécondable. La température est prise chaque matin de préférence par voie rectale ou orale à l’aide d’un thermomètre spécial. On l’inscrit ensuite sous la forme d’une courbe qui permet de constater la survenue de l’élévation de température avec une précision suffisante. La période allant troisième jour après l’élévation de la température jusqu’à la survenue des règles suivantes est considérée comme une période «sûre», où une grossesse n’est plus probable. Une application rigoureuse de cette méthode ne permet toutefois d’atteindre qu’une contraception de fiabilité moyenne.