Switch Language
MACONTRACEPTION
Verhütung-Frau

Anatomie et contraception

LA FEMME

L’appareil sexuel féminin se compose des organs sexuels externes et internes.

DIE ÄUSSEREN GESCHLECHTSORGANE

Les organes sexuels externes

Les organes sexuels externes de la femme forment ce que l’on appelle la vulve. Elle comprend les grandes lèvres, les petites lèvres et le clitoris. Les grandes lèvres sont des replis cutanés charnus et recouverts de poils. Situées en dedans des grandes lèvres, les petites lèvres recouvrent les orifi ces du vagin et de l’urètre (méat urinaire). Les petites lèvres se rejoignent à l’avant au niveau du clitoris. Celui-ci joue un rôle important dans l’excitation sexuelle et l’orgasme de la femme. Entre les petites lèvres se trouve l’entrée du vagin.

Les organes génitaux internes

Les organes génitaux internes se composent du vagin, de l’utérus (appelé aussi matrice),
des trompes de Fallope et des ovaires.

DIE INNEREN GESCHLECHTSORGANE

Le vagin

Le vagin mesure environ dix centimètres de long. Il est constitué de tissu musculaire très élastique et sa surface intérieure est revêtue d’une muqueuse humide et plissée. Lors de l’excitation sexuelle, la circulation sanguine augmente dans le vagin et les parois vaginales deviennent plus humides. Pendant l’orgasme, les muscles du vagin et du plancher pelvien se contractent conjointement.

L’utérus

La paroi de l’utérus est constituée d’une couche musculaire résistante et sa surface interne est revêtue d’une muqueuse appelée endomètre. La partie supérieure plus épaisse constitue le corps de l’utérus; c’est de là que partent, à gauche et à droite, les deux trompes de Fallope. La partie inférieure, plus étroite, qui avance dans le vagin, est appelée col de l’utérus ou cervix. Les glandes du col de l’utérus produisent une sécrétion claire, transparente et la plupart du temps épaisse: la glaire cervicale. Celle-ci se modifi e au cours du cycle menstruel. Au moment de l’ovulation, la sécrétion est fl uide. Cela permet aux spermatozoïdes du partenaire, lorsqu’il n’y a pas de barrière contraceptive, de pénétrer librement dans l’utérus par le col. Avant et après l’ovulation, la glaire cervicale est épaisse, ce qui la rend presque infranchissable pour les spermatozoïdes.

L’ovule

Chaque ovule (ovocyte) est entouré d’une couronne de cellules et de liquide. Le tout est qualifi é de follicule. La puberté amorce la sécrétion cyclique des hormones sexuelles qui commandent la maturation des follicules ovariens. Les ovocytes sont alors «en attente», disponibles chaque mois. Ils ne sont toutefois qu’environ 400 à atteindre leur pleine maturité durant la vie d’une femme.

L’HOMME

À partir de la treizième année de vie, âge de la maturité sexuelle, les spermatozoïdes se développent et sont alors en mesure de féconder un ovule lors de rapports sexuels. Les organes sexuels masculins comprennent les testicules et les épididymes, mais aussi les canaux déférents, la prostate, l’urètre et le pénis.

L'homme

Les testicules

Les testicules sont des gonades qui produisent des millions de spermatozoïdes chaque jour. Le spermatozoïde est un gamète (cellule reproductrice) mâle muni d’un fl agelle mobile, grâce auquel il peut atteindre une trompe de Fallope où se trouve le gamète femelle (ovule).

Les épididymes

Les épididymes entourent chaque testicule à la manière d’un croissant de lune, et ont pour fonction la maturation et le stockage des spermatozoïdes. Les deux canaux déférents conduisent le sperme des épididymes à la prostate. Ils s’y rejoignent et s’abouchent dans l’urètre.

La prostate

Lors de l’éjaculation, la prostate incorpore au sperme une sécrétion qui augmente la motilité des spermatozoïdes.

Le pénis

Le pénis est principalement constitué de tissu conjonctif lâche dans lequel se trouvent les tissus érectiles, appelés corps caverneux.

À l’état de repos, le pénis est mou et fl asque. C’est seulement lorsqu’un homme est excité sexuellement que les corps caverneux se remplissent de sang et que le pénis s’érige, plus gros et rigide. Ce processus est appelé érection. Le pénis doit être en érection pour pouvoir être inséré dans le vagin de la femme durant un rapport sexuel. Au summum de l’excitation sexuelle, les spermatozoïdes sont éjectés via l’urètre lors de l’orgasme. Si ce phénomène a lieu dans le vagin de la femme et qu’un spermatozoïde rencontre un ovule, cela peut aboutir à une fécondation, qui est le début d’une grossesse.
 

 

 

PP-PF-WHC-CH-0330-1_12/2023

Undesireable side effect Pop-Up DE