Switch Language
MACONTRACEPTION
Jeune femme

Le cycle menstruel

Le cycle menstruel

De la huitième à la dixième année de vie, la fillette devient une jeune femme, alors que son corps sécrète en quantités croissantes des hormones, telles que les oestrogènes et la progestérone. Les signes de ce processus pubertaire sont la croissance des seins, des poils pubiens et, entre onze et quatorze ans, la survenue des premières règles (appelée ménarche).

À partir de ce moment, un même processus se produit dans le corps à intervalles réguliers: c’est le cycle menstruel. Il est contrôlé par l’interaction de diverses hormones et sert à préparer le corps à une éventuelle grossesse.

 

Le cycle

Le cycle menstruel comprend la période de temps écoulé entre le premier jour de saignement et le dernier jour avant le début de la menstruation suivante. La durée moyenne d’un cycle est de 28 jours. Des intervalles de 26 à 35 jours sont considérés comme normaux.

der zyklus der frau

De l’ovulation …

Au milieu du cycle, soit environ entre le 10e et 17e jour après le premier jour des règles, un follicule (un ovule entouré d’une couronne de cellules et de liquide) mûr présent dans l’ovaire expulse son ovule hors de l’ovaire. Ce processus est appelé ovulation.

 

...à la fécondation

L’ovule, qui n’est fécondable que durant six à douze heures environ après l’ovulation, est ensuite récolté par la trompe de Fallope. Il y demeure pendant quelques jours durant lesquels il peut être fécondé par un spermatozoïde à la suite d’un rapport sexuel non protégé.

Les spermatozoïdes sont viables et capables de fécondation durant trois à cinq jours dans le col de l’utérus. Par conséquent, il est possible qu’une grossesse survienne encore après un rapport sexuel non protégé ayant eu lieu quelques jours avant l’ovulation. Après la fécondation, l’ovule doit ensuite migrer de la trompe de Fallope vers l’utérus afin de s’y implanter.

L’ovule fécondé ne peut s’implanter dans l’utérus et y être nourri que lorsque l’endomètre a été modifié et épaissi par l’action des hormones. Cela se produit environ six jours après l’ovulation.

 

Saignement menstruel

Si aucune fécondation n’a lieu, l’ovule non fécondé est dégradé par l’organisme et la muqueuse utérine épaissie pour accueillir l’ovule est éliminée. 

Ce processus d’évacuation de l’endomètre se traduit par le saignement menstruel. Puis, la muqueuse de l’utérus va à nouveau se développer en prévision de l’ovulation suivante: un nouveau cycle commence.

 

Les Menstruations

Le terme menstruation vient du mot latin menstruus = «mensuel».

Pour en parler, presque toutes les femmes emploient d’autres expressions qui sont plus familières, telles que les «règles» ou les «périodes». Ces expressions sont basées sur le fait que, après la survenue des premières règles, l’écoulement sanguin se produit de façon régulière ou mensuelle, et ce jusqu’à l’âge d’environ 50 ans.

 

Menstruations et rapports sexuels

Normalement, un cycle menstruel dure quatre semaines et suit une période récurrente. La menstruation est un processus naturel et fait partie intégrante de la biologie de la femme. Elle n’implique pas de limitation particulière, pas même pour les  activités sportives. Il est par ailleurs bien évidemment également possible d’avoir des rapports sexuels pendant les règles. En effet, rien ne s’y oppose fondamentalement, si toutefois cela convient à chacun des partenaires et ne les gêne pas. Nombre de jeunes filles ou de femmes ne se sentent pas d’humeur à avoir des rapports sexuels lorsqu’elles ont leurs règles; il est alors essentiel d’en faire part à son partenaire.

 

der zyklus der frau

Menstruations et contraception

Un bon moyen de contraception est également extrêmement important durant les menstruations. Il est faux de croire que les rapports sexuels qui ont lieu durant les règles ne peuvent pas provoquer de grossesse, même si cette croyance erronée est répandue. En outre, les femmes considèrent souvent les saignements survenant entre les règles comme des menstruations, ce qui apporte un sentiment de sécurité injustifié. Au contraire, une femme qui veut s’assurer de ne pas tomber enceinte doit utiliser un moyen de contraception, sans oubli et sans exception!

 

Les troubles menstruels

Les troubles menstruels peuvent concerner le rythme, l’intensité ou la durée des règles. Des règles irrégulières, trop abondantes ou trop longues, voire l’absence des règles, peuvent être causées par divers facteurs qui doivent, dans chaque cas, être examinés individuellement par un médecin. Après avoir exclu une grossesse et des causes organiques (notamment des causes génétiques, des malformations, des polypes ou des tumeurs), de tels symptômes sont dus principalement à des troubles fonctionnels du système de régulation des règles et des ovaires. Ces troubles se produisent surtout au début (pendant la puberté) et vers la fin de la période de maturité sexuelle (à l’approche de la ménopause), lorsque le fonctionnement du système de régulation hormonale n’est pas encore ou plus suffisamment fiable.

En outre, un style de vie peu sain peut conduire à des irrégularités du cycle. L’insuffisance pondérale (causée notamment par un fort régime amaigrissant), le surpoids ou l’exercice physique intense (notamment les sports de compétition) peuvent provoquer l’arrêt complet des menstruations. Le stress peut lui aussi fréquemment provoquer des saignements menstruels irréguliers. Il est par conséquent conseillé de tenir un calendrier menstruel.

 

Le flux menstruel: une intensité variable

Un flux menstruel qui nécessite cinq à sept serviettes hygiéniques ou tampons par jour est considéré d’intensité normale. Le terme anglais spotting est utilisé lorsque les saignements sont très faibles. La plupart du temps, les saignements sont peu abondants au début et atteignent leur intensité maximale au deuxième ou troisième jour des règles. Si tu as un flux menstruel abondant, qui nécessite l’utilisation de plus de cinq à sept serviettes hygiéniques ou tampons par jour ou pour lequel ceux-ci doivent être changés plus fréquemment que toutes les deux heures ou également la nuit, parles-en à ton/ta gynécologue lors de ta prochaine visite de contrôle. Il/elle pourra procéder à un examen approfondi, rechercher les causes possibles et, si nécessaire, te recommander les mesures thérapeutiques appropriées.

 

Que faire en cas de douleurs?

Des douleurs modérées à très intenses avant et pendant les règles constituent un problème commun à de nombreuses femmes. Certaines femmes concernées ne sont alors plus en mesure de vaquer à leurs tâches quotidiennes habituelles. De telles douleurs intenses ne sont toutefois pas une fatalité. Le repos, la détente et la chaleur peuvent apporter un soulagement. Il te faut consulter un médecin si les douleurs dues aux règles t’empêchent de te rendre à l’école ou au travail, ou si tu es contrainte d’utiliser régulièrement des médicaments analgésiques.

 

Serviettes, tampons, culottes ou coupes menstruelles?

Les articles hygiéniques tels que les serviettes, les tampons, les culottes ou coupes menstruelles sont disponibles en différentes tailles et modèles. Les culottes menstruelles sont munies d’une fine membrane spéciale et très absorbante, intégrée à la culotte. Les coupes menstruelles sont de petites coupes en silicone (en forme de calice). Elles sont introduites dans le vagin à la manière des tampons. Tous ces articles hygiéniques sont efficaces au même titre pour absorber les saignements menstruels. Les serviettes et les tampons doivent être éliminés après un usage unique, tandis que les culottes et coupes menstruelles peuvent être nettoyées et réutilisées. Chaque femme devrait essayer par elle-même ces différentes méthodes, pour déterminer celle qui lui convient le mieux en s’adaptant au mieux à son style de vie.

der zyklus der frau

 

 

 

PP-UN-WHC-CH-0065-1_08.2023

Undesireable side effect Pop-Up DE